transferts-centraux:-christine-black-denonce-un-sous-financement-«historique»

Transferts centraux: Christine Black dénonce un sous-financement «historique»

Christine Black s’engage, si elle est élue, à aller chercher sa juste part du financement de la ville-centre.

” data-image-caption=”

Denis Coderre a présenté les candidats de son équipe Ensemble Montréal en vue des élections municipales. / Josie Desmarais/Journal Métro

” data-medium-file=”https://journalmetro.com/wp-content/uploads/2021/10/ACT-MN-black-juste-part-20-10-508-mots-e1634765053886.jpg?fit=240%2C160″ data-large-file=”https://journalmetro.com/wp-content/uploads/2021/10/ACT-MN-black-juste-part-20-10-508-mots-e1634765053886.jpg?fit=465%2C310″>

La mairesse sortante de Montréal-Nord Christine Black estime que son arrondissement n’a pas eu sa juste part du budget de la ville-centre pendant le mandat de Valérie Plante. Une sortie dénoncée par l’équipe de Projet Montréal, qui accuse la candidate d’Ensemble Montréal de déformer les faits.

En 2020, l’arrondissement de Montréal-Nord a reçu 31,2 M$ en transferts de la ville-centre, soit 355$ par citoyen, selon un calcul effectué par l’équipe de Christine Black à partir des données de la Ville de Montréal. En faisant le même calcul pour les 19 arrondissements, elle arrive à 375$, soit en moyenne 20$ de plus, ce qui équivaudrait à 1,7M$ pour un an.

«C’est scandaleux. Montréal-Nord mérite sa juste part. On ne demande pas plus que les autres arrondissements, on demande un traitement équitable», fustige en entrevue Christine Black.

Les Nord-Montréalais méritent le même traitement qu’ailleurs. Montréal-Nord, ce n’est pas un sous-arrondissement.

Christine Black, mairesse sortante et candidate d’Ensemble Montréal à la mairie de Montréal-Nord

L’élue et candidate d’Ensemble Montréal indique l’avoir souligné à de nombreuses reprises pendant son mandat, entre autres en 2019, et dénonce que l’administration de Projet Montréal n’ait jamais rectifié le tir.

Guerre de chiffres

L’équipe de Projet Montréal dénonce pour sa part une «sélection créative» des faits par l’équipe de Christine Black.

Dans un courriel envoyé à Métro, on indique que les transferts de la ville-centre à Montréal-Nord sont passés de 36,3 M$ à l’entrée en poste de Denis Coderre en 2013 à 30,2 M$ en 2017. Le parti de Valérie Plante fait valoir que les transferts ont augmenté de 1,6 M$ depuis, passant d’abord à 31,2 M$ en 2020 puis à 31,8 M$ en 2021.

En 2021, le budget total de Montréal-Nord s’établit donc à 43,9 M$, en incluant les revenus de taxation locale. Selon Christine Black, il aurait plutôt dû s’élever à 50 M$, si Projet Montréal n’avait pas mis un frein à la réforme du financement des arrondissements amorcée par l’ancien maire Denis Coderre. L’équipe d’Ensemble Montréal dans Montréal-Nord reproche par ailleurs à l’administration Plante d’avoir mis de côté sa demande de financement pour un centre sportif, au début de 2020.

Christine Black se déresponsabilise, selon Will Prosper

Le candidat de Projet Montréal à la mairie de Montréal-Nord, Will Prosper, persiste et signe: le manque de financement chronique est le résultat des années de Christine Black, de l’ancien maire d’Union Montréal Gilles Deguire et de Denis Coderre, du temps où il était maire, mais aussi député fédéral.

«À Projet Montréal, c’est ce retard qu’on veut récupérer», martèle le fondateur de Hoodstock, pour qui Christine Black cherche à faire oublier son bilan des cinq dernières années.

Il promet de faire de la construction d’un centre sportif sa priorité, s’il est élu, promesse qui se retrouve aussi dans la plateforme électorale de Projet Montréal.

Le budget de Montréal-Nord en 2021

43,9 M$, dont 31,8 M$ en transferts de la ville-centre. Christine Black estime qu’il aurait dû s’élever à près de 50 M$.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.